Livres disponibles aux éditions Le Mastin

Protégé : Savary de Beauregard, successeur des Cousseau de L’Epinay à Mauléon

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

Continuer la lecture
Uncategorized
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

La famille d’Escoubleau et la maison noble de Sourdis à Mauléon (79)

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Partager :Sourdis est un des lieux les moins connus de Mauléon. Il est pourtant d’un des sites les plus emblématiques de la commune. Il s’agissait autrefois d’une des principales seigneuries de la paroisse de Saint-Jouin. A l’époque médiévale, il n’y avait pas trente-six maisons nobles dans ce secteur. Outre La Blandinière, La Touche-Salboeuf, Le Bois-Fichet… le Sourdis figurait bel et bien dans la liste des anciens lieux nobles du Mauléonais. Fait assez unique ici, c’est la même famille qui sans discontinuer, a possédé ce lieu pendant plus de 600 ans, du 13e siècle jusqu’au milieu du 19e siècle au moins.

Continuer la lecture

Jacques Moigas, avocat feudiste, contributeur zélé des Affiches du Poitou

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Partager : « Mademoiselle Moigas » bienfaitrice de «  la chapelle du Pont à Mortagne » est citée dans des dizaines d’articles relatifs à l’histoire de Mortagne-sur-Sèvre. C’est en demandant l’obole, installée au bout du pont de cette commune, qu’elle serait parvenu à rassembler une somme suffisante pour réédifier la petite chapelle en question, détruite lors des guerres de Vendée. Mais la vie de cette « personne dévote » ne semble avoir guère plus intéressé ses contemporains pour qu’on puisse au moins lui donner un prénom, un père, une mère et peut-être, qui sait, des frères et des soeurs. Il est rare en tout cas

Continuer la lecture

Pierre Thibault, sieur de la Gourmonière, sénéchal de la baronnie de Mauléon en Poitou

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Partager :L’éparpillement et la destruction des archives de Mauléon n’aident pas pour se faire une idée claire de la vie quotidienne dans la cité au 17e siècle ou même au 18e jusqu’à la Révolution. La découverte ici et là de quelques mentions d’individus ayant vécu à Mauléon est propice à se lancer en quête d’informations à leur sujet. C’est le cas de Pierre Thibault. On rencontre son nom incidemment dans des actes notariés des années 1640 relatifs à une autre famille peu connue de Saint-Aubin-de-Baubigné, les Gaynard des Roberdières. Dans ces actes, Pierre Thibault est cité d’abord comme sénéchal de

Continuer la lecture

Protégé : L’église primitive de Saint-Jouin-sous-Mauléon, Saint-Basile

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

Continuer la lecture
Uncategorized
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Protégé : Guerres de Vendée à Châtillon-St-Jouin : 200 morts, 1 000 survivants

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

Continuer la lecture
Uncategorized
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Mazure, le parcours d’un Châtillonnais épris de Lettres et de Voltaire

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Partager :« M. J.-F. Mazure, né à Paris en 1776, passa les premières années de sa vie dans une ville de Vendée, où son père occupait une charge honorable dans les finances » écrit Adolphe Mazure dans la nécrologie qu’il rédige après la mort de son oncle, inspecteur général d’université et écrivain . Pour être un peu plus précis, Armand-Louis-Jacques Mazure (1743-1801) est contrôleur des vingtièmes à Châtillon-sur-Sèvre en 1788. Natif de Jarzé en Anjou où il a vu le jour en 1743 dans le foyer d’Armand-Jacques et de Jeanne Guyot de la Rousselière, il est marié à une Suisse

Continuer la lecture

Protégé : Une rebelle vendéenne devenue baronne d’Empire

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Il n’y a pas d’extrait, car cette publication est protégée.

Continuer la lecture
Uncategorized
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Quand le curé de Périgné découvre enfin la quadrature du cercle

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Partager :Laurent Potier-des-Laurières est un auteur deux-sévrien peu connu. Voire pas connu du tout. Il a pourtant laissé une somme de travaux savants, un brin improbables, sur la Voie lactée, la quadrature du cercle, les marées, etc. S’il est démontré que « chercher la quadrature du cercle » (et la trouver enfin) est une quête impossible, il a fallu tout de même 3 000 ans pour s’en convaincre. Jusqu’en 1882, date à laquelle le sujet a été définitivement clos, bien des savants se sont échinés à résoudre l’énigme. Non sans entendre ou lire les sarcasmes de leurs contemporains. C’est ce qui

Continuer la lecture

Le Choletais Tessié du Motay, inventeur et terroriste

Partager :

FacebookTwitterEmail this page


Partager :Nul n’est prophète en son pays. C’est peut être ce que s’est dit un jour Cyprien-Marie Tessié du Motay (ou de la Motte) dont l’historiographie locale n’a pas retenu le nom. Entre sa naissance à Cholet en 1818 et son décès en 1880 à New-York, ce Choletais aura pourtant connu une vie aussi riche que palpitante, parfois aussi, fort aventureuse. A Cholet, son père, dont la famille était originaire du Saumurois, n’est pas n’importe qui. Epoux de Victoire Virginie Tharreau de la Brosse (fille de gros négociants en toiles et mouchoirs de Cholet), Cyprien Tessié-Tharreau a été nommé maire de Cholet de 1830 à 1838.

Continuer la lecture